Le Pen, présidente !

Publié le par Hugues Débotte


marine.jpg

 

Le FN fait la chasse aux journalistes ?

Le FN gagne les élections ?

Ce qui va se passer ?

La France n'a jamais réellement connu la vraie démocratie depuis qu'elle y a prétendu en 1789 et dont elle se targue à grand renfort de droits de l'homme; elle a gardé cette culture royaliste, de cours, de clans, de courbettes, de réseaux, de pistons, de privilégiés, de castes, etc ... Et cela ne fait pas 225 ans qu'on est en "démocratie" en France, loin de là !

Les élus du peuple ont et sont si peu nombreux à entretenir une culture démocrate collective et solidement encrée, celle d'écouter réellement le peuple, de ne pas développer le moindre autisme démocratique une fois au pouvoir, qui monte à la tête comme il monta à la tête des rois couronnés, ... que le peuple lui même en a assez qu'on ne l'écoute plus en lui faisant croire qu'on l'a écouté, balayé d'un simple "je vous ai compris" de façade, qui ne suffit pas.

La montée de l'extrême droite est l'effet indésirable de cette carence en vitamines démocratiques, autant par un retour aux sources du culte du chef, de la droiture extrême, de l'ordre, la chasse aux journalistes, à tous les opposants, tous ceux qui ne pensent pas comme le chef, que par l'utilisation abusive du faux argument d'être la voie du peuple (25% aux européennes de 47% = 11,75 % de tous les électeurs).

Notre "beau" pays, cette image d'autosatisfaction et contemplation de masturbation phallique face aux paysages magnifiques qu'a laissé la nature à un peuple qui se chie dessus, va aborder des années noires, pires que celles des années 1940 avec Pétain. Car la période Pétainiste n'était pas aboutie, n'avait pas fini le travail de révélation de la vraie nature du Français. Notre pays va montrer son vrai visage, celui hérité des siècles de monarchie, de servitude et d'absence de liberté.

Et ce qui me fait dire que cela va se produire c'est un signal très simple et très parlant : la jeunesse vote extrême droite. Parce qu'elle est perdue, parce qu'elle en a marre. Elle se cherche une identité qu'elle n'arrive pas à trouver autrement - alors qu'il existe d'autres voies, mais plus longues et difficiles.

Dans un monde où on ne réfléchit plus, où tout se consomme super vite, cette jeunesse qui vote de plus en plus FN ne lit pas les livres d'Histoire et si elle le fait n'en tire aucune leçon faute d'avoir vécu les choses elle-même, se jetant corps et âme dans cet abyme de mensonges que sont les diarrhées verbales du Front National.

Est-ce normal d'un tel processus ? Quelque part oui : le temps a effacé le vécu et la valeur du témoignage de ceux qui l'ont vécu. Un jeune de 20 ans aujourd'hui a eu pour arrière voire arrière-arrière grand-parent un membre de sa famille qui a souffert le Nazisme et la collaboration Française. C'est loin, très loin !

Les observateurs étrangers pourront donc dire "ils remettent ça !". Oui mais cette fois, ce sera la bonne !!

Les Allemands l'ont fait, ont abouti leur identité par le passage destructeur mais inévitable du nazisme, qui symbolisait leur violence, leur nature guerrière, pour finir par s’apaiser et en tirer les leçons par la honte et la rédemption, en se tournant vers la culture et tout ce qui a un sens. Ils sont passé du Reich à Goethe en devant malheureusement passer par Hitler. Avec pour avenir de disparaitre par le vieillissement de la population.

Le FN au pouvoir est inévitable. Ce sera un mal pour un bien. Notons le FN et Marine Le Pen n'ont pas encore montré leur vrai visage. Ils seraient stratégiquement suicidaires de le faire. Disons que ce sera la "surprise" le moment venu. Et ceux qui la découvriront, en tomberont sur le cul. Mais il sera trop tard. Trop tard de découvrir que le patriarche Le Pen entretient une armée secrète nazi en Allemagne, que le peuple, Marine, elle s'en fout, que le pouvoir mis en place sera une dictature sans partage, que la guerre sera à terme la solution finale. Car après s'en être pris à son propre peuple et l'avoir maté par la violence, elle passera à l'étape suivante : s'en prendre en pure parano aux voisins et à la planète entière, sources de tous les problèmes !

Contrairement au petit autrichien moustachu, ils n'annoncent pas la couleur dans un livre de "combat"; ils bernent et trompent, mentent et déforment toute vérité, avec talent, il faut le reconnaitre. Mais la finalité est la même. Après tout, Hitler avait bien dit : "plus le mensonge est gros, plus le peuple y croit" (ou quelque chose du genre).

 

Le plus terrible c'est que les hommes politiques - tel Alain Lamassoure - ou les journalistes - tel Jean-Baptiste Malet - sont beaucoup trop rares pour être de ceux qui savent poser les bonnes questions et démonter un à un le tissu de mensonge de Marine Le Pen et toute sa clique. Personne - ou peu - vont jusqu'au bout des questions pour détruire chaque argument incohérent et mensonger du Front National. Et pourtant, la simple question de "donnez nous des preuves tangibles, chiffrées et surtout vérifiables, car quelles sont vos sources officielles ?" peut suffire à tout faire flancher. Et pourtant, personne - ou peu - ne le fait ...

 

Tout ceci me fait dire, tel mon arrière grand-père maternel Espagnol qui avait vu arrivé Franco des années avant son accession au pouvoir, qu'il est grand temps de quitter mon pays et qu'il est encore temps de le faire.

"La France, aimez la ou quittez la" ? La réponse est dans la question ! Il faut la quitter parce qu'on l'aime pour mieux la sauver, plus tard.

Comme le Général de Gaulle, il faut dés à présent préparer le retour pour écraser la vermine brune qui aura assombri notre "beau" pays en accédant à la présidence de la république.

N'oublions jamais ce qu'un jour a dit Jean-Marie Le Pen : "ils ne pourront pas dire qu'on ne les avait pas prévenu".

Commenter cet article